Marianne Roberge, est Présidente et conseillère en conciliation travail-famille chez KOEVÄ, entreprise qu’elle a fondée en 2010 afin de favoriser l’attraction et la fidélisation des employés, tout en favorisant leur équilibre de vie. Elle détient un Baccalauréat en Éducation préscolaire et enseignement primaire, domaine dans lequel elle a œuvré en début de carrière. Elle cumule 15 ans en gestion des ressources humaines.

Son dévouement lui a d’ailleurs valu les Lauréats Prix Jeune en émergence, Finaliste catégorie Entreprise en démarrage et Prix catégorie l’Autonome des éditions 2013 et 2012 du concours Les Pléiades de la Chambre de commerce de Lévis.

En automne 2013, sa candidature est retenue par L’OJIQ afin de réaliser un voyage d’affaires à Paris lui offrant alors l’occasion d’assister au Salon des micros entreprises.

En février 2014, elle créer Koserviä, l’unique répertoire web provincial de ressources favorisant la
conciliation travail-famille qui devient une façon concrète d’aider les familles au quotidien.

Le Regroupement des jeunes Chambres de commerce du Québec lui décerne une mention de Finaliste aux Grands Prix de la relève d’affaires du Québec 2014.

Elle est également lauréate FEMMES DE MÉRITE 2015 dans la catégorie Entrepreneuriat au Gala de la YWCA.

Pourquoi désirez-vous vous impliquer dans le CA d’Agile Québec?

Considérant mon fort intérêt pour les pratiques organisationnelles novatrices, je désire m’impliquer
au sein du Conseil d’administration d’Agile Québec afin d’en apprendre davantage de cette
approche qui révolutionne les organisations. De plus, j’aimerais profiter de cette occasion pour
faire en sorte d’accroitre la visibilité de la méthode Agile afin de la démystifier auprès des
professionnels en gestion des ressources humaines et les inciter s’interroger à l’égard de l’impact
positif que que celle-ci pourrait avoir sur leur environnement de travail.

Quelle contribution allez-vous apporter à l’équipe et à la communauté?

À mon implication, je souhaite partager mes 15 années d’expérience en gestion des ressources
humaines, mettre à profit mon réseau au bénéfice de votre organisme et collaborer en tant
qu’administratrice, considérant les principes de gouvernance acquis lors de mes implications
passées sur des conseils d’administration.